Comment changer de banque ?

Changer de banque a toujours été perçu comme une grande contrainte administrative et clôturer un compte bancaire était quasi impossible. Avec le service d’aide à la mobilité, il est devenu beaucoup plus facile de changer de banque ou de clôturer un compte bancaire. Etant donné que le changement de banque s’avère beaucoup plus difficile qu’une simple clôture de compte bancaire, il est important de s’accorder un temps de préparation, surtout si vous disposez de livrets ou vous êtes sujets à des emprunts en cours. Voici donc les diverses étapes pour changer facilement de banque :

Changement de banque ou clôture de compte bancaire ?

banque

Il y a deux possibilités qui peuvent vous inciter à la clôture de compte bancaire :
Vous voulez simplement clôturer un compte dont vous ne vous s’en servez plus. C’est le cas par exemple de prêt immobilier dont les clauses imposaient de le garder jusqu’à la date d’échéance, ou pour simplifier la gestion de votre argent.

Dans ce cas, il suffit d’adresser une lettre recommandée à votre banque afin de lui demander de clôturer le compte, et lui indiquer vers quel autre compte bancaire il devrait transférer tous vos fonds.

Vous avez envie de changer de banque, car vous avez eu des meilleures propositions par exemple. Ou votre nouvelle banque vous permet de faire une ouverture de compte courant actif, avec virement de vos revenus afin de disposer de prêts bancaires.

Vous avez la possibilité d’effectuer vous-même les démarches de changement, ou profiter de l’aide à la mobilité bancaire.
Il y a certaines démarches et précautions qui sont communes aux deux cas et d’autres sont plus spécifiques.

L’aide à la mobilité n’est pas une solution absolue !

Le service d’aide à la mobilité est d’une grande simplicité et très attrayant. Il suffit de donner un mandat à votre nouvelle institution bancaire pour qu’elle puisse s’occuper à votre place la gestion de vos transferts des éléments relatifs à votre compte. Vous avez également la possibilité (mais pas obligatoire) de mandater la banque pour qu’elle puisse prendre en charge le transfert du solde créditeur et de la clôture de l’ancien compte.

Ça serait l’idéal si dans la banque dont vous souhaitez résilier le compte, vous n’aviez qu’un compte chèque. Votre nouvel établissement bancaire s’occupe de la récupération des données du compte à clôturer et votre solde, et elle clôture le compte.

Mais si vous avez d’autres comptes de placement, des livrets, des emprunts, changer de banque restera un dossier où vous devrez investir du temps pour les transferts et les clôtures.

Il est important de savoir que le transfert automatisé des informations d’une banque à l’autre n’est possible que si le nouveau compte a le même titulaire que l’ancien.

Par ailleurs, c’est en 2017 que cette loi est entrée en vigueur, mais sa rapidité est très latente. Il est très difficile de tenir les délais.
Il est intéressant de savoir que la mobilité bancaire a fait preuve d’une recommandation de la Fédération de Banques Françaises en 2009. A l’époque, les banques étaient dans l’obligeance d’instaurer un service d’aide à la mobilité bancaire.

Bien vrai que ce service soit très peu proposé par les banques, elles ne se sont jamais imposées. Etant donné que ce service soit très peu pratique et long, il était donc préférable de s’occuper soi-même de toutes les démarches.

Occupez vous des préparatifs du changement de banque

Il est très important de suivre ces différents conseils lors que vous souhaitez changer d’établissement bancaire ou que vous clôturiez un compte sans transfert vers une autre banque.
Bien vrai qu’avec l’aide à la mobilité, le nouveau établissement bancaire banque doit dresser la liste des virements et prélèvements récurrents des treize derniers mois, ainsi que la liste des chèques non encaissés. Cependant, cette opération peut prendre un maximum de temps et retarder le changement de banque.

Maintenez vos comptes à jour

Même si vous n’aimez pas les papas ras administratives ou que vous êtes un éternel négligeant. Vous devrez impérativement indiquer sur vos relevés l’encaissement de tous les chèques émis pendant moins un an. Si vous faites l’erreur de présenter un chèque après la clôture du compte, il ne serait pas payé et vous risqueriez jusqu’à l’interdit bancaire.

Faites le bilan de vos entrées et sorties d’argent

Il est nécessaire d’informer tout votre entourage sur le changement de banque afin qu’ils puissent disposer des nouvelles coordonnées. Ainsi, vous devrez donc informer votre employeur, les organismes et les sociétés. Cette recommandation en va de même pour tous vos virements et prélèvements récurrents.

L’aide à la mobilité oblige votre nouvelle institution bancaire à informer les organismes qui effectuent des prélèvements et virements sur votre compte, et ces derniers doivent vous confirmer que le changement de banque a bien été effectué. Cependant, il serait beaucoup plus prudent d’envoyer vous-même des rib pour assurer effectivement le changement de banque.

Faites preuve de prudence et prévoyance

Il est très important de toujours laisser sur l’ancien compte une somme qui correspond exactement aux chèques pas encore débités, et aux prélèvements dont les organismes n’ont pas encore validé votre changement de banque.

Dès le règlement de toutes ces démarches administratives et qu’aucune somme ne doit plus être débitée, vous avez la possibilité de clôturer le compte par une simple lettre recommandée. Votre nouvelle banque a également la possibilité de prendre en charge cette clôture si vous l’avez mandatée.

Vous devriez également vous assurer que le solde de votre nouveau compte vous donnera la possibilité de payer les prélèvements et virements de manière automatique. Si malgré votre attention, vous observez un prélèvement ou chèque après la clôture, nous vous conseillons de contacter immédiatement le destinataire.
Il faut donc une durée de deux à trois mois pour l’ensemble des opérations liées au changement de banque.

Que peut-on faire la clôture ou le transfert, pour quel coût ?

Il y a une diversité de produits bancaires, et lors d’un changement de banque, il est quasi impossible de transférer tous les données.
Il est important de garder en tête que l’aide à la mobilité concerne principalement le compte courant, dont la clôture est gratuite.
Ainsi, il n’est pas possible de transférer une assurance vie. Sa clôture entraîne systématiquement la perte de tous les avantages acquis. De plus, elle peut être payante.

Il n’est pas possible de transférer également les livrets A et LDDS. Il faut les clôturer, sans frais.
Les livrets jeunes, PEL, CEL, LEP ne sont pas transférables. Il est intéressant de savoir que les PEL et CEL entraînent des frais de transfert ou de clôture.
Les comptes à terme, et il y a généralement des frais de clôture.
Il n’est pas possible de transférer les crédits, et leur clôture passe par un rachat, avec des frais variables, suivant le contrat.

Au plaisir de vous lire dans les commentaires...

      Laisser une réponse

      Recherche...